Danseurs

Juliette BRULIN – Rôle d’Estelle dans « Huis Clos »

Elle commence sa formation classique, jazz et contemporaine à l’âge de 8 ans. Elle étudie également le piano, et prend des cours de théâtre. JulietteA 13 ans, elle entre en danse-études à la Danse Classique Académie à Villeurbanne, se forme auprès de Marie Riquet et Cyril Picard et obtient l’Examen d’Aptitude Technique à la danse classique. Cependant, elle souhaite se défaire de cet académisme et trouver la liberté d’expression qui lui manque. Curieuse d’expériences et de sensations nouvelles, elle découvre le Hip-Hop,  la danse de couple comme le Lindy-Hop et le Boogie tout en poursuivant sa formation classique chez Alain et David Astié à Lyon. Depuis 2010, elle est danseuse interprète dans la Revue Stella ainsi que pour la compagnie Brusset et crée ses propres chorégraphies. En parallèle, elle se forme à la danse moderne à Paris auprès de Carl Portal, Corinne Lanselle, Bruno Collinet, Alexandra Lemoine, Soussou Nikita… Récemment, Aurélie Badol la remarque lors de la rencontre internationale de Danse de Saint-Chamond et lui offre l’opportunité de danser dans son ballet professionnel à Paris « The wild ballet ». Convaincue par le mélange des arts, elle a rapidement adhéré au projet de la Compagnie Les yeux Qui Sonnent.

Sandrine CHAPUIS – Rôle d’Estelle dans « Huis Clos »

Après avoir pratiqué de la Gymnastique Rythmique au niveau national, elle poursuis son parcours artistique par l’apprentissage des danses de salon et de la danse moderne.Sandrine Chapuis portrait Elle se professionnalise dans cette dernière discipline auprès de Bastien Nozeran et Dominique Lesdema. En 2013, elle intègre la compagnie PurE puis, travaille, entre autres, avec le chorégraphe Anthony Despras. En mai 2015, la compagnie Les Yeux qui Sonnent lui propose le rôle d’Estelle Danseuse dans la pièce « Huis Clos » de J.P. Sartre.

Maxim CAMPISTRON – Rôle de Garcin dans « Huis Clos »

Il commence sa formation de danseur à Bordeaux. Il intègre la jeune compagnie « Tilt Evo » dans laquelle il travaille avec les chorégraphes Patrice Valéro et Alain Gruttadoria. Plus tard, il quitte Bordeaux pour poursuivre son cursus Maxim profilà Paris à l’IFPRO où il entre dans les jeunes ballets de l’école. Il se dirige ensuite vers le contemporain. Grâce à ses expériences à l’étranger, il affine sa danse, notamment en Israël dans l’école de la kibboutz et par ses rencontres chorégraphique avec Lika Shevchenko et Attila Csiki. Durant ses rencontres professionnelles, il fait la connaissance de Petia Iourtchenko qui l’engage dans sa troupe de danseur tzigane « Romano Atmo ». C’est en juillet 2015 qu’il rejoint la Cie Les Yeux Qui Sonnent.

Mélodie DECULTIEUX – Rôle d’Inès dans « Huis Clos »

Pratiquant la danse depuis l’âge de 6 ans, le métier de danseuse est rapidement devenu une évidence. _DSC5671-2Diplômée du conservatoire de Saint-Etienne à 17 ans et formée en danse jazz à l’espace pléiade de Vichy (aux côtés de Raza Hammadi et Sadok Kechana) ainsi qu’au sein de l’Ecole Professionnelle Supérieure de l’Enseignement de la Danse” d’A-M Porras en qualité de danseuse interprète (option contemporain), elle dispose d’un répertoire très varié (contemporain, modern jazz, classique, pratique des pointes, claquettes). Elle se forme également en tant que chorégraphe et intègre dès sa création le jeune ballet d’Aurélie Badol “The Young Wild Ballet” qui devient par la suite la compagnie professionnelle « The Wild Ballet ». En 2010, elle rejoint Paris afin de diversifier ses expériences et pratiques artistiques : Danseuse pour le spectacle cabaret “sweet candy’s club”, sur les scènes d’un chanteur pop rock, pour la comédie musicale “Le rêve d’Elya ou encore avec la compagnie “The Wild Ballet”. En 2013, elle a intégré le spectacle musical “Pinocchio” de Marie-Jo Zarb au Théâtre de Paris et en province. En parallèle, elle suit des cours de théâtre au sein des “Ateliers Juliette Moltes”. C’est donc tout naturellement qu’elle s’est également engagée dans la Compagnie Les Yeux Qui Sonnent, attirée par l’harmonie que peut produire le mélange de trois arts si complémentaires que sont le théâtre, la musique et la danse.

Loïc FAQUET – Rôle de Garcin dans « Huis Clos »

Titulaire de l’Examen d’Aptitude Technique en danse contemporaine, il prépare le diplôme d’État de professeur de danse.22196_10151358241849732_57419593_n Formé à Metz sous la direction de Marie-Jo Chatton, il participe également à de nombreux stages annuels en France et à l’étranger auprès de professionnels tels que C. Lanselle, B. Taylor, P. Mika, C. Hassid. Actif dans l’enseignement de la danse pour amateurs et milieu scolaire (Metz, Luxembourg), il donne aussi des stages en France (Lille, Metz…) et à l’étranger (Aoste, Bakou…). Depuis 2007, il est danseur permanent pour la Compagnie TOTUM. En 2011, il intègre également la Compagnie TAPIS NOIR (Richard Pauliac – Lille) et depuis 2014, la compagnie UNIT CONTROL (Bernard Baumgarten – Luxembourg) et la compagnie C.H.P. (Christine Hassid -Bordeaux). Chorégraphe pour d’autres compagnies et pour les éditions 2011-2012 du concours Euro-Danse (Fédération Européenne de la Danse) (variations imposées). Il a, à son actif, plusieurs prix en concours nationaux. Sa première pièce est créée dans le cadre de l’ouverture du festival de danse au Luxembourg en 2013. Il remporte le 3e prix au concours « les Synodales »  de Sens et le 1er prix aux « Tremplins chorégraphiques 2014 » de Bougival avec le duo « ÉCLATS DE MÉMOIRE » de la Compagnie TOTUM. C’est en 2014 qu’il rejoint la Cie Les Yeux Qui Sonnent.